LE CONSENTEMENT


le mode de prise de décisions d'une organisation sociocratique est le consentement.

Le consentement signifie qu'il n'existe plus d'objection motivée.

 

Dans un cercle sociocratique, aucune décision d'orientation ne sera prise tant qu'un membre y oppose des raisons argumentées.

 

L'objection n'est pas un veto, elle est une invitation à approfondir la réflexion dans le cercle pour améliorer la proposition de départ, ou bien à décider ensemble d'y renoncer s'il y a lieu.

C'est une garantie que nul ne devra se soumettre au pouvoir d'autrui, même s'il s'agit d'une majorité.

Ce processus permet aussi, dans le dialogue et la confrontation si besoin, d'apprendre à relativiser ses préférences et à découvrir la puissance de l'intelligence collective.

Il invite enfin à redéfinir ce qu'est une bonne décision : une décision est bonne si elle permet d'avancer dans la réalisation des objectifs communs et si elle reçoit le consentement de ceux qui vont avoir à ''vivre avec''.

 

Ce principe du consentement peut être adapté à toutes sortes de circonstances : ainsi, il est possible de décider au consentement de recourir à une autre règles de décision applicable dans certains cas !

 

Télécharger
Gouvernance associative - Fiche Pratique
Fiche réalisée d'après l'intervention de Thomas MARCHAL lors de la journée sur la gouvernance associative du 14 Avril 2015
Le consentement-La Fonda-Fabrique associ
Document Adobe Acrobat 798.0 KB
Commentaires : 0